ActualitéSociété

Un cadre RHDP prise à parti par les jeunes du village de Bédié.

Rebecca Yao, cadre RHDP Diabo, prise à parti par les jeunes de Prepressou, village de Bédié.

En partance pour Abengourou dans le cadre de la visite du chef de l’État. La déléguée communale a été agressé par des jeunes armés de fusil Calibré 12, de machettes et de gourdins, appliquant ainsi le mot d’ordre de désobéissance civile lancé par leur mentor Henri konan Bédié.

La gendarmerie de Daoukro a été appelé à la rescousse afin de la sortir des mains des badauds menaçants même de l’immoler dans son véhicule avant de la faire escorter jusqu’ à l’entrée de Bouake.Bilan: voiture caillassée, par brise arrière entièrement brisée.

Nous disons « Non » aux agressions physiques des personnes généralement proche du RHDP, également non aux pillages et destructions des biens de nos militants. Yako à la vaillante déléguée communale de Diabo, et nous espérons que ce acte ne restera pas impuni.

Ecrit un internaute

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
x