FocusInsoliteSociété

«Tontine sexuelle»: une jeune étudiante décède après un plan à quatre (médias)

Une jeune étudiante serait décédée, vendredi matin, pour avoir eu des relations sexuelles avec plusieurs hommes, dans le cadre d’une pratique appelée « tontine sexuelle ».

Selon les informations rapportées par Awissi Web Tv, une partie de jambes en l’air, dans un plan à quatre, a eu raison d’une jeune étudiante de 25 ans, qui serait morte à Godomey, dans la commune d’Abomey-Calavi. On ne sait pas encore les causes réelles de ce drame, mais le décès de la jeune femme serait survenu, vendredi matin, après une partouze avec trois hommes dans le cadre d’une « tontine sexuelle ».

L’acte aurait eu lieu la veille au soir, mais la jeune femme n’a visiblement pas pu supporter les coups de reins et les « zorba » de ses étalons. En effet, cette nouvelle pratique a vu le jour au Bénin, grâce aux réseaux sociaux, et plusieurs jeunes, surtout dans les grandes villes, s’y adonnent à cœur joie. Elle consiste à créer un groupe privé sur l’un des médias sociaux et à y inviter des personnes intéressées par des relations sexuelles avec un ou plusieurs partenaires.

La suite se déroule, selon les différentes ambitions des administrateurs du groupe. Les filles dans ces genres de groupes font souvent partie d’un cercle où elles prennent de l’argent pour satisfaire les appétits sexuels d’autres personnes.

Notons que cette pratique est très répandue dans le pays, et même les plus jeunes des collèges et lycées s’y adonneraient. Plus tôt cette semaine, les responsables d’un collège privé de Cotonou ont démantelé un réseau de cette « tontine sexuelle », dans une classe de cinquième, et les membres de ce réseau ont été traduits en conseil de discipline.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page