Politique

RHDP : Adjoumani dévoile le testament laissé par Hamed Bakayoko

Le décès du Premier ministre Hamed Bakayoko a, à n’en point douter, secoué toute la Côte d’Ivoire, mais encore plus sa famille politique, le RHDP. Dans cette épreuve, le parti présidentiel se dit à la merci de ses compères de l’opposition qui cherchent le moment favorable pour lui porter l’estocade. C’est du moins ce qui transparaît de l’appel lancé par le ministre Kobénan Kouassi Adjoumani, porte-parole, aux militants du parti d’Alassane Ouattara.

10 mars 2021, Hamed Bakayoko est décédé d’un cancer fulgurant, seulement 20 jours après son évacuation, en France puis en Allemagne. Ce brusque décès du chef du Gouvernement de Côte d’Ivoire, a profondément attristé la classe politique ivoirienne, à commencer par le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), le parti au pouvoir dont il était un cadre.

Le Président ivoirien Alassane Ouattara, la Première Dame Dominique Ouattara, l’ancien Président Henri Konan Bédié, président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), l’ancien chef d’État Laurent Gbagbo, fondateur du Front populaire ivoirien (FPI), Guillaume Soro, ancien Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Charles Blé Goudé, ancien leader de la Galaxie patriotique, ainsi que de nombreux acteurs de la classe politique ivoirienne, sans oublier les nombreux artistes ivoiriens et africains dont Hamed Bakayoko, mécène de la culture, était le parrain, ont exprimé leur profonde affliction pour l’illustre disparu.

Après les vibrants hommages rendus au Golden Boy, ainsi que ses obsèques qui ont été une véritable affaire nationale et africaine, Kobénan Kouassi Adjoumani, ministre de l’Agriculture et du Développement rural, est aussitôt monté au créneau pour interpeller les militants du parti au pouvoir, dont il est le porte-voix, sur les menaces qui les guettent tous.

« Le RHDP a été particulièrement secoué par cette perte brutale. Mais au lendemain d’un si grand choc vécu avec une telle intensité émotionnelle, il nous faut retrouver nos esprits. En continuant à prier certes pour l’illustre disparu, en continuant à feuilleter les plus belles pages de sa vie qui ont été largement dévoilées à l’occasion des journées d’hommage, mais aussi, nous devons essayer de garder notre calme, puiser en nous des forces régénératrices pour reprendre le combat», a déclaré l’ancien proche d’Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA, avant d’ajouter : « Plus que jamais, nous devons taire nos petites querelles, nos petits problèmes d’égo et nos ambitions personnelles pour faire corps avec notre chef, le Président Alassane Ouattara. C’est le message que la mort d’Hambak nous laisse. »

Le haut cadre du parti au pouvoir précise par ailleurs qu’Amadou Gon Coulibaly et Hamed Bakayoko, deux Premiers ministres ivoiriens, décédés à huit mois d’intervalle, « sont juste passés dans la pièce d’à-côté ». En dépit de leurs trajectoires différentes, le secret de leur réussite réside en leur grande fidélité et leur loyauté indéfectible au Président Alassane Ouattara.

« Le véritable testament qu’Hamed Bakayoko et Amadou Gon Coulibaly nous laissent, nous cadres, militants et sympathisants du RHDP, c’est de nous mettre résolument sans calcul, à l’école du Président Alassane Ouattara qui, lui-même, a pour référent politique, le Président Félix Houphouët-Boigny », s’est voulu formel, le ministre Adjoumani.

L’Éléphant du Gontoguo révèle par ailleurs que les partis politiques de l’opposition tentent, par tous les moyens, d’atteindre moralement le pouvoir et ceux qui en sont proches. « Elle (opposition, Ndlr) veut profiter du malheur qui nous étreint pour tenter de nous porter le coup fatal », s’est-il voulu formel. Voilà pourquoi il invite les Ivoiriens en général et les militants du parti unifié en particulier à « ne point céder aux chants des Sirènes et à tous ces petits esprits qui s’échinent à bâtir sur le sable des châteaux de rumeurs, pour tenter de faire prospérer des thèses mensongères sur la mort d’un tel ou d’un tel autre allant même jusqu’à y déceler un message divin en direction du RHDP et de son Président ».

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
x