Politique

Retour de Gbagbo : ce cadre de l’UDPCI dénonce le piège d’Alassane Ouattara

La faveur d’Alassane Ouattara à l’endroit de Laurent Gbagbo suscite diverses réactions. Tandis que certains trouvaient cela comme une bonne volonté dans le but de favoriser la réconciliation, d’autres ne sont pas convaincus de la bonne foi d’ADO. Parmi ceux qui sont sceptiques, on retrouve Blé Guirao, un cadre de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI) qui y voit un piège.

Laurent Gbagbo et Ble Goudé pourront rentrer désormais librement en Côte d’Ivoire, selon Alassane Ouattara. Ado a garanti également que le déplacement des ex détenus à la Haye sera pris en charge. Mais son acte visant à promouvoir la réconciliation a du mal à être gobé par certaines personnes, notamment des opposants. Ils se disent ne pas être convaincus par ce geste de bonne volonté dont a fait preuve le président lors du premier conseil des ministres de gouvernement de Patrick Achi.

Parmi ces sceptiques, figure Blé Guirao . Ce cadre de l’UDPCI ne semble pas avoir confiance à la parole du chef de l’Etat, il en a fait part lors d’une conférence de presse. « Je l’ai dit et je le répète encore. Moi, je ne crois pas au Président Alassane Ouattara quand il dit qu’il est favorable au retour de de l’ex-président Laurent Gbagbo et de son ex-ministre Charles Blé Goudé », a-t-il déclaré. Il pense que ce geste pour faire venir ces deux ex prisonniers de la Haye vise à les piéger. Selon lui, ils seront emprisonnés dès leur arrivée à Abidjan.

Il n’est pas le seul à partager son point de vue. Le Conseiller spécial de Guillaume Soro, Franklin Nyamsi fait également partie des personnes qui doutent de la réelle volonté d’Alassane Ouattara de faire rentrer Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé. Pour lui, ce « feu vert » signalé aux ex détenus politiques est plutôt « un feu rouge ».

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
x