FocusPolitique

Où est passé Mamadou Koulibaly ?

Pendant de longues années, Mamadou Koulibaly s’est positionné comme un opposant ‘’utile’’ qui sait porter la voix du peuple. Mais depuis quelques temps, il a disparu des radars. Ou est-il passé ?

Sur la scène politique ivoirienne, Mamadou Kouliably s’est bâtit une belle notoriété grâce à ses prises de positions. Sa tribune ‘’Jeudi c’est Koulibaly’’ était appréciée par les internautes ivoiriens comme en témoignent les milliers de réactions quelle suscitait.

 À l’approche des élections de 2020, il était pour certains l’un des ‘’outsiders’’ qui pouvait ébranler la machine RHDP. Mais, il n’a pas été autorisé à prendre part à cette compétition pour ‘’insuffisance de parrainage’’. Après avoir crié à l’injustice, Mamadou Koulibaly a intégré la plateforme de l’opposition pour s’opposer au troisième mandat d’Alassane Ouattara.

La mise en place du CNT ; un fouet offert par l’opposition à Ouattara

En novembre 2020, les opposants ivoiriens dont Mamadou Koulibaly ont décidé de mettre en place un Conseil National de transition. Cette initiative qui n’a pas reçu l’assentiment de la communauté internationale est apparue comme le faux pas de l’opposition qui a permis au chef de l’Etat de reprendre la main.

Déjà moins en vue à l’annonce de la création du CNT, le fondateur de Liberté et démocratie pour la République (LIDER) a quasiment disparu de la scène publique après l’échec de cette transition.

Mamadou Koulibaly grisé par l’esprit de groupe?

Certes, Mamadou Koulibaly ne s’est pas désolidarisé publiquement de ce conseil mais il portait moins le projet. La preuve il n’a pas été inquiété lorsque les leaders de ce conseil étaient poursuivis. Le ‘’légaliste’’ qu’il a toujours assuré être pouvait difficilement s’accommoder avec cette initiative sans issue.

Le maire d’Azaguié a sans doute fait juste le choix de l’union que celui de paraître comme un « anticonformiste » voire, un « traitre ».

Mamadou Koulibaly peut-il rebondir ?

Même si l’opposition a décidé de participer aux élections législatives, elle continue de remettre en cause le troisième mandat de Ouattara. Or, les prises de positions de Mamadou Koulibaly à travers sa tribune avaient pour but d’interpeler le gouvernement sur certaines situations.

Veut-il se mette en retrait pour mieux se positionner ou va-t-il simplement prendre sa retraite politique ?

Après plusieurs revers essuyés depuis la chute du FPI, Mamadou Koulibaly qui est souvent apparu comme un incompris devra rapidement réagir s’il ne veut pas définitivement perdre sa côte dans le marigot politique ivoirien.

observateurcitoyen

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page