ActualitéPolitique

Obsèques de Hambak: ce que « Photocopie » a fait à Séguéla

La dépouille du Premier Ministre ivoirien, Hamed Bakayoko, est arrivée le jeudi 18 mars 2021 à Séguéla, sa ville d’origine, pour l’inhumation ce vendredi 19 mars dans la stricte intimité familiale.

L’avion transportant la dépouille du Chef du gouvernement a atterri à l’aérodrome de Séguéla à 17 heures 27 minutes, en présence du Premier Ministre assurant l’intérim, Patrick Achi, et du ministre des Affaires présidentielles, Téné Birahima Ouattara. La famille biologique du défunt, des personnalités administratives, militaires, civiles et coutumières étaient également présentes à l’accueil.

Venues exprimer leur compassion, de nombreuses personnes, hommes et femmes, vêtues de T-shirts à l’effigie de l’illustre défunt ont formé une haie d’honneur de l’aérodrome à la ville. Montée sur un command-car des Forces Armées de Côte d’Ivoire (FACI), la dépouille a été transportée jusqu’à la grande mosquée au quartier Bakayoko.

Tout le long du parcours du cortège funéraire, les populations se sont rassemblées pour rendre un vibrant hommage à l’illustre disparu. En tête de cortège, une foule de jeunes, pour qui Hamed Bakayoko a été un modèle de réussite et d’humanisme, ont joyeusement scandé »Ham Bak n’est pas mort ». A l’inverse, des femmes étreintes par l’émotion, n’ont pu retenir leurs larmes à l’exposition de la dépouille dans la mosquée.

Là, tristesse et douleur immenses étaient palpables. Puis une prière a été faite à la mosquée pour saluer la mémoire du grand serviteur de l’Etat qu’a été le Premier Ministre. Une veillée de prières des imams a eu lieu dans la soirée du jeudi 18 mars. L’inhumation a lieu ce 19 mars après la prière de vendredi. La cérémonie des 3ème et 7ème jours se tiendra le dimanche 21 mars au stade municipal d’Abobo à Abidjan.

Des prières pour implorer la miséricorde divine en faveur du regretté Premier Ministre ivoirien, Hamed Bakayoko, ont eu lieu le 18 mars 2021 au stade Losséni Soumahoro de Séguéla, en présence du Président de la République Alassane Ouattara. A cette occasion, le Conseiller Spécial du Président de la République chargé des cultes, Koné Drissa a, au nom du Chef de l’Etat, indiqué que : » La mort du Premier Ministre Hamed Bakayoko a été brutale et terrible pour tout le monde. Le Président de la République a tenu à venir à Séguéla, accompagné de son épouse et des membres du gouvernement, pour présenter ses condoléances aux parents d’Hamed Bakayoko et aux familles alliées ».

Pour lui, Hamed Bakayoko a été un grand serviteur de l’Etat, mais également un homme du peuple dont le souvenir restera à jamais gravé dans toutes les mémoires, pour les grands actes qu’il n’a eu de cesse de poser durant son existence. La veillée d’intercession de cette soirée a consisté en la lecture de la Sourate Yassine (S.36) et en la formulation de bénédictions en faveur de l’illustre disparu, afin que Dieu puisse lui accorder Son pardon et l’accepter dans le paradis.

La séance de prières a été présidée par le président du Conseil Supérieur des Imams, des Mosquées et des Affaires Islamiques (COSIM) de Yopougon, l’Imam Ali Ouattara. Il représentait le président du COSIM, Cheick Al Aima Mamadou Traoré. La cérémonie a vu la participation de plusieurs autres Imams, venus de différentes contrées du pays.

La population qui s’est déplacée en grand nombre a joint ses invocations à celles des Imams pour témoigner toute son affection à Hamed Bakayoko qui sera inhumé dans la stricte intimité familiale ce 19 mars 2021, après la prière du vendredi. Le Premier Ministre Hamed Bakayoko, décédé le mercredi 10 mars dernier en Allemagne des suites d’un cancer du foie, a eu droit à l’hommage de la Nation le mercredi 18 mars au Palais Présidentiel. A cette occasion, il a été élevé à la dignité de Grand-Croix dans l’Ordre National. Il était âgé de 56 ans et père de quatre enfants, dont une fille.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
x