Actualité

Mamadou Touré parle du sort de Blé Goudé et Soro après la remise des passeports à Gbagbo

Le ministre Mamadou Touré s’est prononcé sur l’actualité politique ivoirienne au micro de Africa Radio. A l’occasion, il a abordé le sort de Charles Blé Goudé et Guillaume Soro.

Différentes problématiques ont été abordées au cours de cet entretien notamment : l’amorce d’un dialogue avec le pouvoir par l’entremise d’Assoa Adou en vue de faciliter le retour de Laurent Gbagbo, la polémique soulevée par la sortie de l’avocate de Laurent Gbagbo, Me Habiba Touré, suite à la remise des passeports à son client, ou encore des rumeurs qui laisseraient croire à un prétendu ‘’deal’’ entre Laurent Gbagbo et le pouvoir d’Abidjan.

En ce qui concerne la date probable de retour de Gbagbo en Côte d’Ivoire, le ministre a indiqué qu’à partir du moment où l’émissaire de Laurent Gbagbo en la personne du ministre Assoa Adou a été mandaté pour se rapprocher des autorités ivoiriennes pour négocier la date de retour de l’ex président « on ne peut pas spéculer sur une date de retour ». De l’avis du ministre, la date de retour de Laurent Gbagbo ne sera donc connue qu’à l’issue des échanges entre Assoa Adou et les autorités ivoiriennes.

Pour ce qui est du sort de l’ex leader de la galaxie patriotique, Charles Blé Goudé et du président de Générations et Peuples Solidaires, Guillaume Soro, le ministre Mamadou Touré s’est voulu très réservé. A la question « Quel sera le sort de Charles Blé Goudé, l’autre ex détenu de la Haye et maintenant Guillaume Soro ? », le ministre a coupé court « Ecoutez, celui dont il s’agit aujourd’hui c’est bien Laurent Gbagbo ». Il répétera la même réponse quand la journaliste évoquera la probabilité d’une éventuelle remise de passeport à Charles Blé Goudé. « Celui dont il s’agit aujourd’hui, c’est bien Laurent Gbagbo » n’a-t-il cessé de marteler. Il est donc évident que les questions du retour de Charles Blé Goudé ou de Guillaume Soro sont loin pour l’heure d’être la préoccupation des autorités ivoiriennes.

Toutefois, dans le cadre d’un dialogue véritable, si l’on veut parvenir à l’apaisement entre acteurs politiques et à une paix durable dans le pays, il faudra courageusement crever l’abcès et aborder le cas de ces deux leaders Blé Goudé Charles et Guillaume Soro qui quoiqu’on dise demeurent des acteurs majeurs de la scène politique ivoirienne en qui des millions d’ivoiriens se reconnaissent. Ces leaders auront certainement un rôle important à jouer sur l’échiquier politique national dans la perspective du renouvellement générationnel de la classe politique ivoirienne.

Si il doit y avoir un dialogue en vue de la décrispation, il devrait réunir tous les leaders politiques ivoiriens autour d’une table afin de donner les chances à la Côte d’Ivoire de faire sa catharsis et regarder l’avenir avec plus de sérénité.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page