Actualité

Libération de Gbagbo : »il n’y a pas eu de justice pour qu’on en parle »

Suite à la libération de Gbagbo et de Blé Goudé, les réactions continuent de pleuvoir. Comme on pouvait s’y attendre, chacun continue de donner son avis sur le sujet. En effet, ce mercredi 31 mars 2021, les deux hommes politiques ont été acquittés définitivement.

Ainsi lors d’une interview sur TV5Monde, le journaliste Français Théophile Kouamouo pris part aux réactions. Selon lui, ce verdict de la CPI est une victoire pour le camp de Laurent mais justice n’a pas été faite.

LIRE AUSSI: Macron en colère contre Ouattara : ses vérités au leader du RHDP

Il a déclaré :  » Il n’y a pas eu de justice pour qu’on parle de justice. Mais ce qui a été fait, c’est qu’on a décidé que le responsable des crimes soit Laurent Gbagbo ».

Selon le journaliste Théophile, les crimes commis pendant la crise post-électorale n’ont pas été justifiés, ils l’ont juste collés au dos de Laurent Gbagbo.

Il continue en ajoutant :  » Il aurait fallu commencer par le jugement des crimes. Le refus de << l’occident de se dessaisir de sa propre impunité >> à tuer la CPI qui n’existait que << pour les pauvres >>.
Ce qu’il faut retenir de cette histoire, c’est que << la communauté internationale >> a
<< réussi son pari >> qui était de tenir Laurent Gbagbo et son camp considérés comme des << anti-français >>, loin de la scène politique Ivoirienne afin de << reconstruire une scène politique Ivoirienne selon elle, dont l’objectif principal était << d’asseoir >> le pouvoir d’Alassane Ouattara.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
x