Politique

Législatives à Gagnoa : Gbagbo dit « niet » au PDCI

Contraint à l’exil en Belgique, Laurent Gbagbo conserve toujours son influence sur la politique ivoirienne. L’ancien chef d’Etat a adressé un mot d’ordre à ses partisans concernant les législatives dans la région de Gagnoa. Un mot d’ordre qui inquiète déjà Maurice Kakou Guikahué, député sort et candidat du PDCI dans cette région.

C’est une des révélations qui enflamment la toile. Dans une vidée publiée sur les réseaux sociaux et retranscrite par Afriksoir, Marie Odette Lorougnon a fait des révélations sur l’échec des négociations entre Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié. Bien qu’alliés, les deux poids lourds de l’opposition ne sont pas parvenus à s’entendent au sujet des législatives à Gagnoa. Chaque camp a alors décidé de présenter un candidat afin de défendre les couleurs de son parti dans cette circonscription.

« Dans la ville où nous sommes, chacun a son bastion. Quand nous avons fait les élections de 2000, Abidjan appartenait à Laurent Gbagbo. C’est à Treichville seule, où il y avait le PDCI. Par défaut, beaucoup ont été élus. Aujourd’hui, ils disent que c’est leur bastion. Konan Bédié est assis sur le V Baoulé, il est assis sur Daoukro, on ne peut même pas y amener une candidature. Le V Baoulé est pour le PDCI et il veut partager le Centre-ouest avec nous, Gbagbo a dit non », a révélé Marie Odette Lorougnon.

« Ils (les cadres du PDCI, ndlr) ont dit niet que Guikahué avec ces députés par défaut de là-bas, et qu’ils ne vont pas le retirer. Gbagbo a dit alors, on va s’affronter. C’est dans l’affrontement qu’on vous envoie votre fille que vous avez fabriquée », a-t-elle ajouté.

Odette Lorougnon a donc reçu l’onction de son mentor afin de défier le dinosaure Maurice Kakou Guikahué dans cette circonscription. Mais reste à savoir si ce mot d’ordre sera suffisant pour faire basculer l’électorat à Gagnoa. Nous serons définitivement fixés lors élections législatives fixées à la date du 6 mars. En attendant, les militants du FPI s’activent pour remporter la victoire à ces joutes électorales.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page