Actualité

Le Drian en Côte d’Ivoire : voici le message que Macron vient porter à Ouattara

Jean-Yves Le Drian, chef de la diplomatie française, est annoncé les 13 et 14 décembre prochain à Abidjan, où il prendra part à l’investiture d’Alassane Ouattara, le chef de l’État ivoirien, réélu à un troisième mandat présidentiel.

Que vient faire Jean-Yves Le Drian à l’investiture du président Alassane Ouattara?

Déclaré vainqueur du scrutin présidentiel controversé du samedi 31 octobre 2020 en Côte d’Ivoire, le président Alassane Ouattara sera investi le lundi 14 décembre prochain à Abidjan en présence d’un parterre de chefs d’État africains et de Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, représentant pour la circonstance du président Emmanuel Macron.

C’est dimanche 13 décembre 2020, que l’émissaire du président Macron devrait fouler le tarmac de l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan. Le chef de la diplomatie française devrait, avant l’investiture prévue le lendemain lundi, être reçu en audience par le président ivoirien.

Entretien au cours duquel les deux hommes devraient évoquer la situation socio-politique ivoirienne et les initiatives pour « favoriser la paix et l’apaisement ». La Côte d’Ivoire a récemment connu des évènements d’une rare violence, faisant au moins 85 morts, près de 500 blessés et d’importants dégâts matériels.

L’opposition qui conteste toujours la réélection d’Alassane Ouattara pour un troisième mandat qu’elle juge inconstitutionnel, avait lancé une campagne de «désobéïssance civile » puis proclamé un « Conseil national de transition » censé remplacer les institutions actuelles de la République.

La justice ivoirienne a lancé des poursuites pour « complot contre la sécurité de l’État » contre plusieurs leaders de l’opposition, les accusant d’être les responsables des violences meurtrières lors de la présidentielle d’octobre dernier.

Malgré la controverse que provoque ce troisième mandat, le président français Emmanuel Macron a félicité son homologue ivoirien Alassane Ouattara pour sa réélection, dans un courrier daté du 11 novembre, avant de justifier cette candidature lors d’une interview accordée à Jeune Afrique.

Mais le chef de l’État français recommande toutefois aux acteurs politiques ivoiriens de privilégier le dialogue en vue du règlement pacifique de cette crise électorale qui n’a que trop duré.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page