Actualité

Laurent Gbagbo : «on ne peut rien faire avec Affi»

Laurent Gbagbo a tienu ce 9 août 2021, une rencontre avec le comité central extraordinaire de son parti, le FPI sans Affi.

« Quand Affi a vu que Assoa quittait le Ghana, il a compris que c’était sérieux. J’ai montré ma disponibilité à discuter avec lui. Katina m’appelle d’Accra pour me dire qu’Affi veut effectivement venir te voir pour te remettre le parti. J’ai demandé qu’il vienne me voir directement. 1er tête-à-tête à 03 de 01h et plus, » a révélé Laurent Gbagbo.

Et de poursuivre, « Me Habiba Touré était là. Affi a parlé et a sorti un document où il posait des revendications le concernant : il donne le parti et il devient 1er Vice-Président assurant l’intérim totalement. Je l’écoutais. On dirait que ce n’est pas du FPI qu’il s’agissait. Ma décision était : « On ne peut rien faire avec Affi… » Si un jour Dieu le visite, il laissera tomber sa proie. Mais il n’a pas changé ».

« Aujourd’hui, je suis revenu de prison, il nous faut avancer. Je propose qu’on laisse Affi avec l’enveloppe qu’il détient. Nous allons baptiser le FPI autrement. Nous allons continuer à lutter… Décentralisation, industrialisation, les libertés, » a-t-il lancé.

« Le FPI, c’est nous. Nous allons changer de nom. C’est tout! On nous a envoyé Affi. On peut nous envoyer beaucoup d’autres choses….Je souhaite que le comité central adopte cette tactique » a-t-il conclu.

AI

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
x