ActualitéEconomie

LA PRIMATURE IVOIRIENNE NIE UNE INFRACTION FISCALE DU PREMIER MINISTRE

AFFAIRE PANDORA PAPERS : LA PRIMATURE IVOIRIENNE NIE UNE INFRACTION FISCALE DU PREMIER MINISTRE

« Dans la perspective de missions à l’international que son activité de consultant pouvait impliquer légitimement, une société a été immatriculée en 1998 à l’étranger avec toutes les formalités légales(…).

Cette société n’a jamais servi de support à la moindre évasion fiscale, à la moindre transaction illicite, au moindre détournement de fonds publics, à la moindre activité illégale ».

Source : RFI

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
x