ActualitéSociété

Hambak: après sa mort, voici qu’ont fait ses fils

Décédé le 10 mars 2021 à Fribourg (Allemagne), des suites d’un cancer, le Premier ministre Hamed Bakayoko a été inhumé le 19 mars dernier à Séguéla (Worodougou), sa ville d’origine.

Les enfants d’Hamed Bakayoko sur les traces de leur défunt père ?

Évacué le jeudi 18 février à Paris (France) pour des raisons de santé, Hamed Bakayoko est décédé d’un cancer en Allemagne où il avait par la suite été transféré après une dégradation de son état de santé.

Le 13 mars 2021, la dépouille du Premier Ministre, transportée par un avion de la flotte présidentielle, a été accueillie à Abidjan, dans le recueillement, la douleur et une immense tristesse, au pavillon présidentiel de l’Aéroport International Félix Houphouët-Boigny.

Le Président Alassane Ouattara, la Première Dame Dominique Ouattara, le Premier Ministre par intérim Patrick Achi et les plus hautes autorités politiques, administratives, diplomatiques, militaires, religieuses et traditionnelles étaient présents, pour témoigner leur compassion et soutien aux familles Bakayoko et alliées.

Nommé Premier Ministre le 30 juillet 2020, à la suite du décès d’Amadou Gon Coulibaly, Hamed Bakayoko avait réussi en quelque huit mois, à restaurer la confiance entre les acteurs politiques ivoiriens.

« Trait d’union entre le gouvernement et l’opposition, médiateur entre les générations, pont entre les obédiences, sa famille multiconfessionnelle est une illustration du vivre-ensemble auquel aspire le citoyen », retient Adama Toungara, Médiateur de la République.

Dans les témoignages sur le parcours professionnel d’Hamed Bakayoko, tous sont unanimes sur son attachement aux valeurs du travail, sa générosité, son humilité, sa loyauté, son ouverture d’esprit, son amour du prochain, etc.

A l’annonce de sa disparition, le Président Ouattara a salué la mémoire « d’un grand homme d’État, un modèle pour la jeunesse, une personnalité d’une grande générosité et d’une loyauté exemplaire ».

Inhumé le 19 mars à Séguéla (nord de la Côte d’Ivoire), Hamed Bakayoko a eu droit à un hommage national, le 17 mars, au cours duquel il a été élevé à la dignité de Grand-Croix dans l’Ordre national par le Président Alassane Ouattara.

Le 21 mars 2021, à la mairie d’Abobo (District d’Abidjan), des bénédictions et des prières ont été formulées, lors de la cérémonie des sacrifices du septième jour, destinée à obtenir l’agrément divin en faveur du défunt chef du gouvernement.

Cette cérémonie qui s’est déroulée en présence du Président Alassane Ouattara, de son épouse Dominique Ouattara, du Premier Ministre par intérim, Patrick Achi, et des plus hautes autorités étatiques, a été marquée par la lecture intégrale des 114 sourates du Coran et des invocations d’intercession des imams auprès du Tout-Puissant pour obtenir sa clémence et la rémission des fautes du défunt, rapporte la Primature.

Passés ces moments de douleur, les enfants d’Hamed Bakayoko, qui ont décidé de faire siennes, les qualités humaines, relationnelles et morales de leur défunt père, se sont rendus, le mercredi 24 mars, dans la commune populaire d’Abobo dont Hambak (surnom d’Hamed Bakayoko) était le Maire.

Selon une source proche de la famille éplorée, les fils de feu le Premier ministre Hamed Bakayoko, notamment Karl Tidiane, Yohann Hassane et Yerim ont procédé, mercredi, à la distribution de vivres aux communautés musulmane et chrétienne d’Abobo.

« Les mains chargées de vivres, ils (les fils d’Hamed Bakayoko) ont aussi rendu visite aux orphelins du centre Khalil ibn Walid de Bocabo d’Abobo », confie la même source.

Une action fortement saluée par les internautes qui espèrent que ces orphelins continueront de marcher sur les traces de leur défunt père.

Décédé à l’âge de 56 ans, Hamed Bakayoko a été élevé à la dignité de Grand-Croix dans l’Ordre national par le Président Alassane Ouattara lors de la cérémonie d’hommage de la Nation au Palais présidentiel d’Abidjan.

Premier ministre, il était aussi maire de la commune d’Abobo depuis octobre 2018.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
x