Politique

Guillaume Soro veut dialoguer avec Alassane Ouattara sous une condition

Vers une réconciliation entre l’ancien président de l’Assemblée Nationale et le président de la Côte d’Ivoire ? C’est la question qui plane sur les différentes plateformes virtuelles ivoiriennes après une sortie de Guillaume Soro. Dans une entrevue accordée à Générations Nouvelles, l’opposant ivoirien estime être prêt à dialoguer avec Alassane Ouattara, mais sous réserve.

Le dialogue entre le leader de Générations et Peuples Solidaires et le chef de l’État pourrait bientôt voir jour. Un acte qui mettra fin sans doute fin aux tensions qui meublent la sphère sociopolitique ivoirienne. Dans une interview accordée à Générations Nouvelles, Guillaume Soro s’estime prêt à dialoguer avec le président Alassane Ouattara. Il a évoqué ce point en commentant l’actualité politique de son pays.

Guillaume Soro a exprimé sa volonté de dialoguer avec le pouvoir en place. Toutefois, ce ne sera pas un échange anodin sans condition préalable. Il veut que le dialogue soit franc et sincère sinon cela ne pourrait être envisagé. « Vous savez, le dialogue doit être sincère. Le dialogue des braves ! Mais pas le dialogue du plus fort ou du maître et de l’esclave. Dans une République, un tel dialogue n’est pas constructif », a déclaré l’ex président de l’Assemblée nationale.

Outre le dialogue, l’opposant politique est revenu sur la dislocation du Conseil National de Transition (CNT) mis en place par l’opposition pour empêcher Alassane Ouattara de briguer un 3e mandat présidentiel. Pour lui, cette défaite est le fruit d’ « une impréparation tactique ». Il a évoqué la mise en place de stratégies adoptées pour faire face au pouvoir en place.

Quant aux accusations d’atteinte à la sûreté de l’Etat et tentative de coup d’Etat proférées en son encontre, Guillaume Soro répond : « (…) Je vous rappelle que je n’ai plus l’âge des coups d’État. Je suis désormais cinquantenaire. Une sorte de vieux soldat qui a pris sa retraite ».

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page