Actualité

Guillaume Soro : l’aventure compliquée d’un homme tombé en disgrâce

Depuis la rébellion armée de 2002 qu’il a dirigée, Guillaume Soro s’est imposé sur la scène politique ivoirienne. Avec l’avènement du pouvoir Ouattara, il occupait le poste de président de l’Assemblée nationale. Cependant il a été poussé à la sortie. Aujourd’hui, il a le dos au mur.

Le bras de fer entre Guillaume Soro et Alassane Ouattara est loin d’être terminé. Chaque camp se donne les moyens pour prendre de l’avance. En effet, présent sur le sol français depuis de long mois, Guillaume Soro n’a cessé de mener des offensives diplomatiques et médiatiques contre le régime d’Abidjan.

Des actions qui irritent le pouvoir Ouattara jusqu’au plus haut niveau. Si au départ, l’administration  Macron semblait s’accommoder de la présence sur son sol de l’ancien chef-rebelle, ce n’est pas le cas aujourd’hui.

En effet, à l’issue de l’élection présidentielle de 2020, le leader de Génération et Peuple Solidaire (GPS) a appelé les militaires à se soulever contre le pouvoir d’Abidjan.

Une déclaration qui n’a pas été du goût du pouvoir français. Ainsi, dans une interview accordée à Jeune Afrique en novembre dernier, le président Français a vivement dénoncé les agissements de celui qu’on surnomme désormais « Aselmo Bruit » sur les bords de la lagune Ebrié.

« Il (Guillaume Soro) n’a pas à créer le désordre et sa présence n’est pas souhaitée, sur notre territoire, tant qu’il mène des actions de déstabilisation depuis le sol français. », a-t-il averti.   

Dans le même temps, les autorités ivoiriennes maintiennent la pression. En effet le 21 novembre 2020, le ministre de la Justice Sassan Kambiré a adressé au ministre des affaires étrangères de Cote d’Ivoire une demande de transmission aux autorités françaises des mandats d’arrêts émis contre Guillaume Soro et certains de ses proches.

Guillaume Soro, dos au mur pourra-t-il tenir longtemps dans cette lutte ?

Traqué par les autorités ivoiriennes, tombé en disgrâce en France, le périple politique de Guillaume semble être difficile que prévu. En effet, ne se sentant plus en sécurité en France, Guillaume Soro est obligé de se trouver un pays d’accueil. Selon nos informations, la Suisse lui aurait octroyé un visa mais, sa présence en terre helvète n’a pas été confirmée.

Aujourd’hui, plus que jamais Guillaume Soro se trouve dans une situation inconfortable. Et son avenir politique reste incertain. En effet, la vie politique avec le retour de Laurent Gbagbo en vue et le rapprochement des positions entre Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara semble se dérouler sans lui. Cette longue absence du territoire ivoirien va très certainement jouer sur son influence dans le pays.

Source: OC News

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page