Actualité

Guikahué libéré depuis la France ? Voici la vérité

Une rumeur sur la mise en liberté de Maurice Kakou Guikahué a circulé le jeudi 31 décembre 2020. Voici la vérité. Selon des sources proches du PDCI-RDA, cette information pour l’heure n’est pas avérée.

«Personne n’est venue de l’ambassade de Côte d’Ivoire en France pour lui signifier sa mise en liberté à l’hôpital», indique notre source. Denis Kah Zion, directeur de publication de  »Le Nouveau Réveil », quotidien proche du PDCI-RDA a communiqué sur sa page Facebook également sur cette rumeur de plus en plus persistante. «Guikahue libéré ? Information non confirmée pour l’heure ! (Source proche du dossier)».

De leur côté, les autorités judiciaires et le pouvoir RHDP également restent muet sur cette information. Dans tous les cas, la véritable information est que Maurice Kakou Guikahué est toujours en convalescence aux Centres médico-chirurgicaux Ambroise Paré, Pierre Cherest et Hartmann, plus connus sous le nom de Clinique Ambroise Paré dans le pays d’Emmanuel Macron. Incarcéré depuis le 6 novembre, le Professeur Maurice Kakou Guikahué a été évacué en France, dans la nuit du 19 au 20 décembre 2020

Guikahué libéré ?

Le 11 décembre, après un malaise durant sa promenade quotidienne à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca), le secrétaire exécutif du PDCI-RDA a été hospitalisé à l’Institut de cardiologie du Centre hospitalier universitaire (CHU) de la commune de Treichville. Là-bas, il a été testé positif au Coronavirus. A 69 ans, bénéficiant d’une bonne santé, tout semblait aller pour le mieux quand son état de santé s’est dégradé, deux jours après son admission. Henri Konan Bédié informé a tenté de lui rendre visite, mais un juge lui a refusé le « permis de communiquer ».

De source proche du président du PDCI-RDA, celui-ci serait intervenu auprès du Président Alassane Ouattara, en vue de l’évacuation sanitaire de son fidèle. Une information non confirmée par la Présidence. Inculpé, entre autres, d’atteinte à l’autorité de l’État après l’élection présidentielle, le secrétaire exécutif du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) est incarcéré depuis le 6 novembre 2020.

Source : afriksoir

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page