ActualitéPolitiqueSociété

Gims aux Ivoiriens : « le bonheur, c’est se foutre royalement de ce que les autres pensent de vous »

Le bonheur, c’est se foutre royalement de ce que les autres pensent de vous. Tels sont les paroles de Maître Gims aux Ivoiriens. Paroles qui ont été mal interprétées par ces derniers. La base de tout ceci viendrait de l’absence du rappeur aux obsèques du grand homme Hamed Bakayoko.

En effet, Hamed Bakayoko considérait Maître Gims comme son neveu et tous les ivoiriens  étaient au courant de cette relation. Les passages de Maître Gims à Abidjan étaient toujours marqués par des rencontres entre les deux hommes. Gims serait même considéré comme un ami ou membre de la famille.

Lors du décès du premier ministre Hamed Bakayoko, de nombreux messages de soutiens émanaient de tout le monde culturel notamment des articles africains proches de Hambak. Du nigérien Davido, en passant par le congolais Fally Ipupa, l’éminent Koffi Olomide et bien d’autres ont fait le déplacement pour célébrer leur ami commun et communier avec le public.

Mais malheureusement contre toute attente, le rappeur français alors très attendu avait brillé par son absence. Absence qu’il n’a pas pu justifiée. Dès lors les critiques des internautes ivoiriens ont commencé à fuser de partout contre l’indélicat. Notamment sur la page FACEBOOK de l’artiste. On l’accuse d’être un hypocrite, un mesquin. Parmi les ivoiriens déçus de l’artiste, figure en illustre place le Ministre Adjoumani qui selon le site « afrik7 » n’est pas allé de main morte vis-à-vis de l’artiste en le qualifiant également d’hypocrites et en rappelant son absence dans les mêmes conditions au décès du célébrissime DJ ARAFAT, également son ami.

Très remonté à  l’égard des critiques acerbes à son sujet, et acculé de toutes parts, Maître Gims n’a eu d’autres choix que de réagir en lançant une petite phrase piquante sur sa page FACEBOOK qui avait pour but de tacler subtilement ses détracteurs . Il a déclaré : « le bonheur c’est se foutre royalement de ce que les autres pensent de vous ». Il n’en fallait pas plus pour provoquer le courroux des internautes ivoiriens qui se sont sentis attaqués et offusqués de front par le rappeur. Selon eux, cette énième provocation de l’artiste ne passera pas. Dès lors, ces derniers ont pris d’assaut la page FACEBOOK de l’artiste et chacun y allait de son commentaire : Injures, paroles déplacées, et autres fumisteries y étaient légions.

Pour l’heure l’artiste n’a toujours pas répliqué. Mais l’épisode de prise de tête entre Maître Gims et les ivoiriens semble loin d’être terminé.

En attendant le dénouement de cette affaire entre l’artiste et ses fans ivoiriens, nous espérons que les choses se calmeront assez vite pour que l’image du rappeur en Côte d’Ivoire n’en soit pas véritablement affectée.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
x