Politique

Gbagbo: son retour au pays bloqué par le régime Ouattara, selon Assoa Adou, SG du FPI

Pour le retour de Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire, le Front Populaire Ivoirien s’active. Avec Assoa Adou à sa tête, une équipe fait mains et pieds pour réserver un accueil des plus époustouflants à l’ex-président ivoirien. Cependant, le FPI demande au gouvernement de faciliter avec célérité ce retour. Car il ne sent plus de volonté de faire avancer les choses.

« La Direction du Front Populaire Ivoirien qui s’inscrit résolument dans cette voie d’apaisement, en appelle encore à l’engagement du gouvernement à réunir, dans un délai convenable, les conditions du retour effectif en Côte d’Ivoire, du président Laurent GBAGBO ». C’est le message que le Front Populaire Ivoirien lance au gouvernement Bakayoko.

Le FPI relance les autorités ivoiriennes parce qu’il commence à douter de la bonne foi du Premier Ministre Hamed Bakayoko. Pourtant, lors d’une rencontre le 6 janvier 2021, Hamed Bakayoko avait montré de bonnes dispositions d’esprit. Selon Assoa Adou, le premier ministre avait dit toute sa volonté d’œuvrer à un retour rapide de Laurent Gbagbo.

« Et depuis, plus rien, malgré les multiples relances téléphoniques, sans suite, du Dr ASSOA Adou », regrette le Secrétaire Général du FPI, proche de Gbagbo. Mais en attendant que le gouvernement se décide, « le Secrétaire Général du FPI a décidé de procéder à l’organisation du retour effectif du président Laurent GBAGBO, en mettant en place un Comité National d’accueil qui sera rendu public dans les jours à venir ».

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
x