ActualitéSociété

« Gbagbo ne peut pas réconcilier les ivoiriens », un cadre du FPI

Laurent Gbagbo, acquitté par la Cour Pénale Internationale (CPI), a obtenu depuis le vendredi 4 décembre dernier, ses passeports (diplomatique et ordinaire), qui lui ont été octroyés par les autorités ivoiriennes. Ce qui lui permet désormais de voyager librement.

Dès la délivrance de ces documents, l’ancien Président a aussitôt manifesté son désir de regagner son pays avant la fin de cette année 2020.

Parmi les réactions au sein de la population et de la classe politique après cette annonce, il y a celle de son épouse, Simone Ehivet Gbagbo, qui invite son époux à venir prendre sa place dans la lutte aux côtés de l’opposition qui continue de ne pas reconnaître la victoire du Alassane Ouattara, à l’issue des Présidentielles d’octobre dernier.

Mais, au sein de son parti, le Front Populaire Ivoirien (FPI), plus que jamais divisé, curieusement d’autres sons discordants se font entendre et laissent croire qu’ils ne s’attendent à rien avec le retour de Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire.

C’est le cas de Jean Bonin, actuel Secrétaire Général Adjoint (SFA), du FPI, tendance Affi N’Guessan, qui dans une vidéo datant du mardi 8 décembre 2020, publiée sur la plate-forme’ ‘Politique Ivoirienne, a donné une réaction contraire, a ceux qui nourrissent de l’espoir en l’arrivée de Laurent Gbagbo.

« Le retour de Gbagbo ne peut pas réconcilier les ivoiriens. Le retour de Gbagbo peut réconcilier le FPI et ça encore j’en doute », a-t-il déclaré.

Pour étayer cette incapacité de Laurent Gbagbo, Jean Bonin, a déploré son comportement de deux poids deux mesures, après les décès de certains cadres au sein du parti.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
x