Covid19

Gabon/ Covid-19 : des amendes prévues en cas d’infraction des mesures barrières

Le gouvernement gabonais veut lutter autrement contre la deuxième vague de la Covid-19. Face au retour en force de la pandémie, les autorités ont pris de nouvelles mesures restrictives annoncées ce samedi 23 janvier 2021 lors d’une conférence de presse. Les personnes morales ou physiques qui vont enfreindre les mesures barrières écopent d’une amende.

Les nouvelles mesures prises veulent être de taille face à cette deuxième vague de Coronavirus dont sont victime les populations gabonaises depuis le début de l’année 2021. Le taux de contamination grimpe et les autorités comptent jouer leur partition afin d’atténuer cela. Ainsi, ce samedi 23 janvier lors d’une conférence, le Premier ministre, Rose Christian Ossouka Raponda et son équipe ont exprimé leur ras-le-bol. 

Le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, Lambert-Noël Matha a énuméré de nouvelles mesures restrictives pour faire face à la pandémie. Le couvre-feu sanitaire est de retour ce lundi 25 janvier à 20 h. Le port obligatoire du masque dans les espaces publics, l’interdiction de se rassembler et l’érection des check-point sont entre autres les barrières érigées par le gouvernement pour empêcher la Covid-19 de se répandre.

Toutes ces mesures doivent être suivies à la lettre. Pour ce faire, les autorités prévoient des amendes qui seront infligées à toute personne physique ou morale qui va enfreindre les gestes barrières. Une grille d’amendes est prévue pour sanctionner chaque infraction. Pour le non-respect des rassemblements, elle va de 100 000 F à 5 000 000 FCFA. Cette somme s’applique également aux petits commerces. Si un individu est surpris sans son masque de protection, il va payer 25 000 FCFA à 200 000 FCFA. Les complexes hôteliers ou les salles de fêtes qui enfreindront les mesures déboursent à partir de 5 à 10 000 000 FCFA.

Gabon/ Covid-19 : des amendes prévues en cas d'infraction des mesures barrières

Il faut noter que deux principaux facteurs ont contraint le gouvernement à durcir le ton pour lutter contre la Covid-19. Il s’agit du relâchement dans l’adoption des gestes barrières et l’apparition des variants anglais et sud-africain du virus.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page