Education

Education : ALLAH SAINT CLAIR ( SG Fesci ) en colère

« La priorité de nos dirigeants n’est pas l’école. Nous sommes dans un système mercantiliste. Aujourd’hui, la priorité de nos dirigeants, ce n’est pas l’école », a rapporté Le Nouveau Réveil, citant Saint Clair Allah, secrétaire général de la Fesci.

Nous sommes dans un pays où on fait des ponts en moins de six mois alors que depuis 2011, les résidences universitaires ne sont pas encore réhabilitées. Pendant que les frais d’inscription augmentent, les conditions sociales des étudiants n’évoluent pas.

Les amphithéâtres sont les mêmes qui étaient là, hier, les universités également. Il n’y a que des projets de constructions d’universités », a déploré le patron de la Fesci.

« Les étudiants n’ont pas reçu de carte d’étudiant depuis 2012, alors qu’un montant prévu pour la confection de cette carte est prélevé à la base, dans les frais d’inscription », a encore dénoncé Saint Clair Allah.

Le mouvement a vivement dénoncé l’école doctorale fixée à 590 000 FCFA.« C’est pourquoi il faut des assises pour passer au peigne fin tout le secteur de l’enseignement supérieur et mettre les apprenants, les enseignants et les administrateurs au même niveau d’information. Malheureusement, ces assises tardent à se matérialiser puisque tout le monde est dans du faux », propose le secrétaire général de la Fesci…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page