Politique

Dialogue Politique : l’opposition ivoirienne prend une importante décision

L’opposition ivoirienne conduite par Henri Konan Bédié, président du PDCI a posé un acte majeur ce vendredi 15 janvier en fin d’après-midi. Des sources bien introduites indiquent que le PDCI et ses alliés de la Coalition pour la démocratie, la réconciliation et la paix (CDRP) et le FPI ainsi que la plateforme politique proche de Gbagbo, EDS (Ensemble pour la démocratie et souveraineté) ont signé le document contenant les résolutions du dialogue politique avec le pouvoir. La signature a eu lieu au ministère de l’Intérieur, selon nos sources.

L’on se rappelle que l’opposition avait posé des réserves et refusé de signer l’accord obtenu au terme du dialogue conduit par le Premier ministre Hamed Bakayoko au lendemain de l’élection présidentielle d’octobre 2020. La coalition de l’opposition avait demandé entre autres qu’une date du retour de Laurent Gbagbo soit fixée clairement par le pouvoir, et que la question des prisonniers politiques ainsi que celle des exilés soit résolue avant qu’elle ne valide le document final. Le PDCI et ses alliés avaient également soulevé la question importante du découpage électoral avant la tenue des élections législatives. Ces préalables ont-ils été pris en compte avant que l’Opposition ne signe? Les informations actuellement en notre possession ne permettent pas de répondre à cette interrogation.

Toutefois, la signature de ce document intervenue sans grand bruit contrairement à l’ouverture du dialogue politique et l’annonce du refus de valider les conclusions de ce dialogue laisse croire que des arrangements ont dû être faits. Mais à quel niveau? On en saura plus dans les jours à venir.

Stratégie ou réalisme de l’Opposition qui après le boycott de la présidentielle a décidé d’aller en rang serré aux élections législatives ? Rien n’est moins sûr.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
x