Politique

Des partisans de Soro accusés d’avoir empoisonné Hamed Bakayoko

L’affaire de supposé empoissonnement du Premier ministre ivoirien, Hamed Bakayoko ne vient que de commencer. Evacué en France pour des raisons de santé, de nombreuses personnes affirment que le ministre est victime d’empoissonnement. Aux dernières nouvelles, certains pointent du doigt des partisans de Guillaume Soro. Ce dernier, devenu opposant farouche du jour au lendemain vit en exil depuis plus d’une année déjà.

Cette thèse est celle que distille un avatar du parti au pouvoir. Il pense que c’est des proches de Soro qui sont à l’origine du mal dont souffre le Premier ministre Hamed Bakayoko. Par quels moyens peuvent se demandent plus d’un ?  En réalité, ce dernier a été absent lors de la cérémonie d’investiture des candidats du RHDP aux législatives. Hamed Bakayoko était absent alors que le président Alassane Ouattara était de la partie. C’est tout de même rare font remarquer les internautes.

« Le Premier ministre Hamed Bakayoko n’a pas été empoisonné, mais lui et nous tous, nous sommes empoisonnés par les poisons de la Anselmo Gang (la bande à Soro) », dément ce Justice Konan, qui semble en savoir beaucoup sur le Premier Ministre et cité par Camerounweb.

« Comme tout être humain, et vu l’importance des charges qu’il occupe depuis plusieurs années, le corps humain réclame un repos à Hamed Bakayoko qui ne prend pratiquement pas de vacances. Le corps humain n’est pas une machine, encore que quand une machine est saturée, il faut penser à ménager cette machine » selon le fameux Justice.

Au-delà de ces accusations sans fondements, il y a de nombreux Ivoiriens qui prient et demandent même de jeûner afin que le Premier ministre recouvre sa santé. En effet, son départ en jet présidentiel vers Paris réveille un très mauvais souvenir dans les esprits. C’est de la même manière que le Premier ministre, feu Amadou Gon Coulibaly, a été évacué pour après s’éteindre après son retour en Côte d’ivoire.

Bon rétablissement au PM !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page