Actualité

CPI : les enfants de Blé Goudé mettent la pression sur Me Claver N’Dri

Charles Blé Goudé a été acquitté devant la CPI, le 15 janvier 2019, et mis en liberté sous conditions deux semaines plus tard. Me Claver N’Dri, l’un des artificiers de cette victoire judiciaire de l’ancien leader des jeunes patriotes a fait une révélation sur la pression qu’il subissait de la part des enfants de son client.

Me Claver N’Dri fait des confidences sur les enfants de Blé Goudé.

Charles Blé Goudé a été transféré à la Cour pénale internationale, le samedi 22 mars 2014, où il a rejoint son mentor Laurent Gbagbo. Les deux Ivoiriens étaient en effet poursuivis pour quatre chefs de crimes contre l’humanité, à savoir meurtres, viols, persécutions et autres actes inhumains, pour lesquels ils ont toujours plaidé non coupables.

Mais au terme d’un marathon judiciaire, qui a vu le passage de 82 témoins à charge, la Chambre préliminaire I a décidé d’acquitter l’ancien président ivoirien et le ministre de la Jeunesse de son dernier gouvernement de toutes les charges évoquées par la Procureure Fatou Bensouda.

La procureure gambienne a interjeté appel de cette décision devant la Chambre d’appel, et le procès est toujours pendant à La Haye. Mais les avocats des deux accusés peuvent d’ores et déjà se féliciter du travail abattu pour aboutir à l’acquittement de leurs clients.

S’il y a un avocat qui a crevé l’écran lors de ces plaidoiries, c’est bien Me Claver N’Dri, qui, par son art oratoire, sa connaissance de la procédure pénale et des subtilités juridiques, à su faire acquitter le président du Congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (Cojep).

Mais au-delà de la relation entre avocat et client, Charles Blé Goudé et Claver N’Dri sont avant tout des amis de l’université et des cités universitaires d’Abidjan. Aussi, cette relation personnelle entre les deux hommes a-t-elle forcément créé des liens profonds entre leurs familles.

Invité à l’émission Life Talk sur la chaine ivoirienne Life TV, l’avocat de Charles Blé Goudé a fait des confidences sur la famille et sur les enfants de son client au cours de son procès. « J’avais promis à sa famille de ramener leur fils », a révélé l’homme de droit, avant d’ajouter : « Beaucoup de pression, beaucoup de pression, quand je regarde ses enfants jeunes, qui m’appellent tonton, qui vous disent « Tonton, Papa revient quand ? » Quand vous avez de telles phrases dans le mémoire… »

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
x