Covid19

Covid-19: Des mesures plus « restrictives » annoncées en Côte-d’Ivoire (Aka Aouélé)

En Côte d’Ivoire, le comité de veille de la maladie à coronavirus (Covid-19) va proposer la semaine prochaine « des mesures plus restrictives » au gouvernement pour lutter contre la pandémie, a prévenu le ministre de la Santé Eugène Aka Aouélé, évoquant le non-respect des « recommandations » en vigueur, lors d’une conférence de presse.

« Comme les recommandations ne sont pas strictement respectées et que l’épidémie continue de progresser dans notre pays, le comité de veille proposera dès le prochain conseil du gouvernement des mesures plus restrictives », a indiqué M.Aka Aouélé.

Vendredi, « le ministère de la Santé a enregistré 278 nouveaux cas, 140 guéris et 1 décès », portant à 24.856 le nombre de personnes contaminées sur 293.382 échantillons testés, 23.104 rétablies, 141 morts et 1.611 cas actifs.

Du « 29 décembre au 15 janvier, nous enregistrons 2.680 cas positifs avec un taux de positivité de 7,1% et un pic à 17,9% le 12 janvier 2021 » tandis que les taux de positivité étaient « inférieurs à 5%  » jusqu’au 28 décembre 2020″, a savoir le ministre de la Santé.

« Du 20 au 28 décembre 2020, nous avons enregistré 286 cas positifs avec un taux de positivité de 2,4% », a-t-il ajouté.

Début janvier, les premières analyses « montraient que la majorité des nouveaux cas étaient des jeunes de moins de 35 ans et avaient en commun des lieux festifs », mais « une seconde analyse montre que la transmission est devenue familiale et communautaire », a commenté Eugène Aka Aouélé.

« Nous sommes en train de tendre vers une situation semblable à celle de juin-juillet malgré les messages de sensibilisation » du gouvernement, a déploré M. Aka Aouélé, appelant « à la prudence, à la responsabilité individuelle et collective pour préserver (les) acquis dans cette lutte contre la Covid-19 ».

La Côte d’Ivoire qui envisage à terme de vacciner cinq millions de personnes, fait face depuis fin décembre, à une « nouvelle vague de contamination liée à l’arrivée massive de vacanciers venus d’Europe, aux rassemblements festifs de fin d’année, au non-respect des mesures » de restriction.

Le pays envisage de démarrer sa campagne de vaccination contre la Covid-19 « dès le 15 février 2021 » après l’acquisition de « 200.000 doses de vaccin ».

La réception de ces vaccins est prévue « au plus tard fin janvier ou la première semaine de février », selon le ministre de la Santé.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page