ActualitéSociété

Côte d’Ivoire: Tout se gâte entre Guillaume Soro et Hamed Bakayoko Guillaume Soro-Hamed Bakayoko: les dessous d’une guerre

La guerre est désormais ouverte entre Guillaume Soro etHamed Bakayoko . C’est le moins que l’on puisse dire après les pics lancés par le Maire d’Abobo à l’ex-PAN, ainsi que les révélations de Le Patriote sur les connivences entre Soro et un parrain du djihad.

Guillaume Soro-Hamed Bakayoko: les dessous d’une guerre

Naguère liés par des relations amicales, Guillaume Soro et Hamed Bakayoko se regardent désormais en chiens de faïence. Leurs relations se sont d’autant plus dégradées que les deux hommes n’hésitent désormais plus à s’attaquer de façon frontale. Et pourtant, l’un comme l’autre s’était abstenu, jusque-là de s’ffronter. Mais les données ont changé, et à 16 mois de l’élection présidentielle de 2020, les enjeux sont tels qu’il faut d’ores et déjà gagner la bataille du terrain et celle de l’opinion.

Après son refus d’adhérer au RHDP unifié, Soro Guillaume s’est en effet lancé dans une campagne de déconstruction de l’image du régime d’Alasane Ouattara  dans le Nord ivoirien. N’hésitant pas à annoncer haut et fort que l’ancien président Laurent Gbagbo, qu’il a pourtant combattu, est nettement mieux que celui qu’il a contribué à faire venir au pouvoir. Le camp présidentiel avait alors lancé ses hommes aux trousses de l’ancien leader des Forces nouvelles (FN, ex-rébellion) pour effacer ses traces dans le nord. Mais la stratégie s’est voulue moins opérante, et Soro a poursuivi, avec succès, sa randonnée septentrionale.

Hamed Bakayoko – Guillaume Soro, le pacte de non-agression violé ?

Hamed Bakayoko est donc entré en scène pour apporter la réplique nécessaire à l’ancien Président de l’Assemblée nationale qui semblait prendre le pas sur le camp présidentiel. C’est ainsi que le ministre de la Défense a fait une sortie on ne peut plus musclée contre l’ancien Premier ministre, depuis son fief d’Abobo. « Tu es le plus petit, tu n’es pas plus fort que le plus grand. Tu n’as plus de légitimité et tu veux le dépasser. Quand tu fais ça, tu veux désorganiser la famille », avait lancé le Maire d’Abobo à l’encontre du Député de Ferkessédougou.

Et comme si cela ne suffisait pas, Le Patriote, journal fondé par Hamed Bakayoko, a barré à sa Une, le vendredi dernier, que Soro est en relation avec un certain Moustapha Charif, un ressortissant mauritanien qui a de bonnes entrées auprès des groupes djihadistes qui sévissent dans la région sahélienne.

Cette stratégie d’Hambak contre Bogotta viserait principalement deux objectifs : lui faire perdre la face vis-à-vis de la jeunesse ivoirienne, mais également l’empêcher d’avoir des soutiens financiers internationaux pour ses ambitions présidentielles en 2020.

Qu’à cela ne tienne. Soro Guillaume, qui a révélé lors de l’une de ses sorties qu’Hamed Bakayoko est devenu pour la première fois ministre de la République sur sa proposition, est décidément lancé dans la conquête du pouvoir. Le pacte de non-agression entre les deux hommes, s’il a effectivement existé, vient donc de voler aux éclats.


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
x