Actualité

Côte d’Ivoire: Ouattara libère plusieurs cadres de l’opposition

En Côte d’Ivoire, certains cadres de l’opposition emprisonnés ont recouvré leur liberté. Selon la cellule de communication du PDCI, Guikahué et Affi sont toujours détenus.

Arrêtés le 3 novembre dernier, certains cadres du PDCI-RDA ont été remis en liberté mercredi 25 novembre, a annoncé leur formation politique. D’après la cellule de communication du PDCI-RDA, « ce sont les sénateurs Bassy et Sery Bi qui ont été libérés ». Le parti profite de l’occasion pour préciser que son secrétaire exécutif, Maurice Kakou Guikahue et N’Dri Narcisse, chef de cabinet du président Henri Konan Bédié n’ont pas été libérés.

Le constat est le même du côté du président du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N’Guessan qui est toujours détenu. Il avait été arrêté pour son rôle dans la désobéissance civile lancée par l’opposition lors de la présidentielle du 31 octobre.

Rappelons que plusieurs morts ont été enregistrés au cours des violences électorales en Côte d’Ivoire. L’opposition qui ne reconnait pas la victoire du président sortant a mis en place un conseil national de transition présidé par le président du PDCI.

Le président Bédié qui avait accepté la main tendue d’Alassane Ouattara a finalement suspendu le dialogue et exige la libération des prisonniers politiques et le retour des exilés.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
x