Actualité

Côte d’Ivoire : les terroristes ne s’arrêtent plus

Depuis près d’un an, la Côte d’Ivoire est la cible de plusieurs attaques attribuées à des groupes armées dans le nord du pays, précisément aux postes frontières de Kafolo, ville située à plusieurs centaines de kilomètre d’Abidjan. Dans la nuit du jeudi 06 au vendredi 07 mai 2021, des groupes armés ont tenté de prendre d’assaut le village de Bolé, une commuauté située à 12 km de Kafolo.

Arrivés sur près d’une centaine de motocyclettes, des groupes djihadistes ont demandé aux populations de Kafolo de se désolidariser de l’Etat au risque de subir des violences de tout genre. Il eut plus de peur que de mal. Aucune prise d’otage n’est à déplorer pour l’instant, à en croire le Chef d’état-major général des armées. 

Les populations de la localité, notamment les imams, ont pu s’en sortir. Les assaillants ont replié grâce à l’intervention de l’armée à l’aide d’un MI-24 qui a survolé la zone pendant plusieurs heures.

Notons que la zone de Kafolo est la cible de plusieurs attaques attribuées à des groupes terroristes opérant dans le Sahel. La dernière attaque du genre remonte au 27 mars 2021. L’attaque avait été lancée tôt le matin visant un poste avancé de l’armée, situé non loin de la frontière avec le Burkina Faso.

Avant celle-ci, une autre attaque avait été menée au même moment. Elle visait cette fois un poste de gendarmerie à Kolobougou, dans le département de Téhini, plus à l’est, à la frontière avec le Burkina.

Source : APR

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
x