Politique

Côte d’Ivoire: Chris Yapi brouille toujours les cartes à Ouattara

Nombreux sont les internautes et autres Ivoiriens ou ceux de la diaspora ivoirienne qui s’interrogent sur la cachette du célèbre cyberactiviste Chris Yapi. L’Avatar, en commentaire dans l’un de ses tweets publiés, ce mercredi 24 mars, vient lui-même d’indiquer où il se planquerait.

Est-ce vrai que Chris Yapi se trouve en France ?

Dans la guerre de communication que se livrent les acteurs de la scène politique ivoirienne, un personnage, aussi bien mystérieux que pertinent, a fait son apparition. Il s’agit d’un cyberactiviste répondant à l’avatar Chris Yapi, qui est une véritable star sur les réseaux sociaux. Dans ses publications quasi quotidiennes, cet être qui demeure jusque-là invisible du grand public, s’attaque à des personnalités politiques et autres personnages de la classe politique ivoirienne. Publiant à tout-va certaines rumeurs et autres documents dignes de véritables espions. « Chris Yapi ne ment pas », s’est-il accoutumé à signer ses publications. Même si certains de ses détracteurs, ou des personnalités qu’il mettait en cause s’évertuaient à déconstruire ses propos.

Le Président ivoirien, Alassane Ouattara, la Première Dame Dominique Ouattara, le frère cadet du Président, Téné Birahima Ouattara dit Photocopie, ainsi que de nombreuses personnalités du camp Ouattara, l’ancien président Henri Konan Bédié, président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), l’ancien chef d’État Laurent Gbagbo, fondateur du Front populaire ivoirien (FPI), l’ancien leader de la galaxie patriotique, Charles Blé Goudé, sans oublier des faits et autres évènement de l’actualité politique ivoirienne, que ce « fantôme » passe au crible. Le Révérend Pasteur Général Makosso Camille a d’ailleurs eu de chaudes empoignades avec le cyberactiviste, la semaine dernière.

Des Ivoiriens n’ont cependant pas manqué de dévoiler l’identité de Chris Yapi en indiquant que ça pouvait être l’ancien Président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, ancien leader des Forces nouvelles (ex-rébellion). La presse ivoirienne ne se lasse également pas de relayer des publications de ce personnage, qui défie tous les codes de la communication classique.

L’interrogation qui revient cependant, c’est celle de savoir où se trouve précisément la personne qui fait ces publications sous ce pseudonyme Chris Yapi, avec son relais Nathalie Dasylva sur Facebook.

Ce mercredi, à la suite du tout premier Conseil des ministres du Gouvernement ivoirien, après le décès du Premier ministre Hamed Bakayoko, le Président Ouattara a tweeté à 16h13 : « Je procéderai dans les prochains jours à la nomination d’un nouveau Premier ministre, qui sera chargé de me proposer un nouveau gouvernement. » Chris Yapi s’est à son tour amusé à relayer le tweet du chef l’Etat, ainsi que l’un de ses propres précédents tweets, « Démission du gouvernement. La presse vient de rentrer dans la salle du Conseil des ministres », posté à 15h57, avant de lancer cette interrogation : « Regardez l’heure de publication. Qui a été le plus rapide ? »

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
x