Société

Côte d’Ivoire : Bouaké, juste après son anniversaire, elle est violée par son conducteur de moto taxi

Une fois de plus, la dextérité des éléments de la Brigade Anti-Criminalité (BAC) de Bouaké, dirigée par le commissaire Konaté Abdoulaye sous la supervision du préfet de police de la préfecture de Bouaké, le commissaire Mobio Maxime, a permis de mettre le grappin sur un violeur, déguisé en conducteur de moto taxi dans la capitale du Gbêkê.

Selon les informations reçues, K.W.Emmanuella, jeune étudiante à l’Université Alassane Ouattara de Bouaké, qui participait à son anniversaire organisé par ses amis dans un espace de la place au quartier Zone le dimanche 07 juin dernier, a été la cible d’un affamé sexuel.

Après cette fiesta magistralement élaborée, notre étudiante décide de rentrer chez elle à la maison. Elle emprunte à cet effet un taxi moto pour rallier sa destination aux alentours de 01 heure du matin.

Chemin faisant, arrivé au niveau de la CIDT, le conducteur du taxi moto simule une panne de carburant. Vue l’heure tardive, K.W.Emmanuela fait savoir à son transporteur qu’elle allait regagner son domicile à pied. Subitement, celui-ci la maintient au poignet et lui intime l’ordre d’avoir des rapports sexuels avec elle, en la menaçant de mort en cas de refus.

Ayant cédé afin de préserver sa vie, K.W.Emmanuela s’est vu abandonner dans la pénombre par son agresseur qui, au terme son acte avant de disparaitre dans l’obscurité, a pris le soin de lui arracher son téléphone portable.

Plus tard, l’étudiante victime d’agression sexuelle et de vol, porte plainte à la BAC contre son agresseur. Comme à leur habitude, ces fins limiers de la police avec leur célérité habituelle dans les affaires urgentes, ont réussi à mettre sous l’éteignoir, le nommé Djetti Kouao Ézéchiel âgé de19 ans, résidant au quartier Zone et se disant conducteur de moto taxi le Jeudi 25 juin dernier à 22 heures 30 minutes au quartier N’Dakro de Bouaké.

Après avoir reconnu les faits à lui reprochés, Djetti Kouao Ézéchiel le conducteur de moto taxi violeur doublé de voleur, à été déféré ce mardi 30 juin devant le parquet de Bouaké où il répondra de ses actes.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page