Actualité

Côte d’Ivoire: Bonne nouvelle pour Affi N’Guessan

En Côte d’Ivoire, le blocus imposé à la résidence de l’opposant Pascal Affi N’Geussan a été levé. C’est ce que renseigne l’épouse du président du FPI à Blé Goudé ce 16 novembre 2020.

Le domicile de l’ancien premier ministre ivoirien, Pascal Affi N’Gessan a été libéré. L’information a été rapportée par l’ancien ministre de la jeunesse de la Côte d’Ivoire, M. Charles Blé Goudé. « Lorsque je l’appelle pour prendre de ses nouvelles et lui témoigner mon soutien, mémé Ange m’annonce : « mon fils, ils viennent de lever le BLOCUS devant la résidence ».  

Ainsi donc le BLOCUS devant la résidence du porte-parole des plateformes de l’opposition, Pascal Affi Nguessan vient d’être levé. Merci pour votre soutien à sa famille et bravo à son épouse qui a dû traverser cette épreuve dans la dignité » a révélé Blé Goudé.   

Rappelons que la Côte d’Ivoire traverse une crise post-électorale ayant fait déjà plusieurs morts. Alors que l’opposition continue de rejeter le troisième mandat du président Alassane Ouattara, le Conseil Constitutionnel a confirmé la victoire du patron du RHDP. La situation devenait de plus en plus tendue dans le pays de part les manifestations qui se multipliaient. C’est alors que le président Alassane Ouattara a finalement tendu la main à la coalition de l’opposition dont l’ancien chef d’Etat Henri Konan Bédié est le dirigeant.

Une première rencontre avait donc eu lieu entre Alassane Ouattara et son aîné Henri Konan Bédi pour « briser le mur du silence ». Alors que l’on pouvait imaginer une amélioration de la situation, après une réunion de Bédié avec ses alliés de l’opposition, il a été décidé que le mot d’ordre de désobéissance civile soit maintenue jusqu’à ce que le scrutin du 31 octobre passé soit annulé. De même, le CNT formé par l’opposition exige aussi la dissolution de la Commission électorale indépendante en place.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
x