Actualité

Côte d’Ivoire : Après avoir remporté le bras de fer contre Guillaume Soro pour le contrôle du RACI, Kanigui reçu par le chef de l’Etat Alassane Ouattara

Soro Kanigui reçu par le chef de l’Etat Alassane Ouattara

Le bicéphalisme au sein du Rassemblement pour la Côte d’Ivoire (RACI) n’aura duré que quelques jours.
Ce Parti qui fut proche de l’ancien chef de la rébellion, Guillaume Soro, veut désormais prendre toute sa place au sein du RHDP, Parti au pouvoir.

Son président Soro Kanigui l’a plusieurs fois fait savoir après son divorce avec son ancien patron Guillaume Soro.
Les dissidents qui avaient pour intention de créer un « désordre » au sein de ce Parti, selon Kanigui Soro, ont finalement été obligés de créer le Rassemblement des Générations et Peuples Solidaires (RGPS) dont l’objectif est toujours de soutenir Guillaume Soro.

Kanigui, sorti de prison a donc procédé à un réaménagement au sein du RACI, qui désormais est engagé auprès du RHDP et de son président Alassane Ouattara.

L’homme contrôle désormais son Parti qui a prévu organiser son premier congrès ordinaire les prochains mois.
Hier mardi, en marge du bureau politique du RHDP, Soro Kanigui Mamadou a été reçu par le chef de l’Etat Alassane Ouattara.

Alassane Ouattara a accordé une audience au président RACI Kanigui Mamadou Soro à Cocody, comme constaté sur place par KOACI.
Lors de cette rencontre, le président du RACI a tenu à renouveler de vive voix, au nom de ses militants ses chaleureuses félicitations au Président de la République pour sa brillante élection et a émis les vœux de réussite pour ce mandat.

Désormais engagé avec son Parti au sein du RHDP où il entend prendre toute sa place après son divorce avec celui qui, flanqué d’une condamnation et de poursuites, poursuit son exil hors du Pays après avoir émis depuis la France des appels vains à l’insurrection armée, le député de Sirasso a exprimé toute sa gratitude au Président de la République pour cette audience qui démontre dira-t-il la disponibilité d’Alassane Ouattara et de son engagement à travailler avec toutes les filles et tous les fils du Pays pour l’édification de la nation Ivoirienne.

Guillaume Soro, devenu génant pour la France avec son radicalisme et ses appels à un coup d’Etat, a été prié de quitter le territoire français.
Après un passage en Belgique, on ignore où se trouve désormais celui qui, selon certaines thèses, pourrait avoir, un temps, été une option pour la France en Côte d’Ivoire durant cette présidentielle où des civils ont été armés de machettes et de fusils de calibre 12 pour, peut être, instaurer à partir de l’intérieur, un climat de guerre civile.

Koaci

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page