Actualité

COMMUNIQUÉ FINAL DE LA 4ème SESSION ORDINAIRE 2020 DU COMITE CENTRAL DU FPI

1. Sur convocation du Secrétariat Général, le Comité Central du Front Populaire Ivoirien (FPI) s’est réuni en sa 4ème session ordinaire de l’année 2020, le mardi 22 décembre 2020, à Abidjan-Cocody Riviera 3, de 10 heures 55 à 16 heures 14, sous la présidence effective du Camarade Sébastien DANO DJEDJE, Vice-président chargé du dialogue politique, de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale.

2. L’ordre du jour de cette session a porté sur les points suivants :• Informations• Bilan de la crise pré et postélectorale de 2020• Retour du Président Laurent Gbagbo • Analyse de la situation nationale et internationale et les perspectives.

3. Ont répondu présents à cette session ordinaire, en dehors des membres excusés pour des raisons d’exil et de santé ou d’autres contraintes majeures, tous les membres des structures statutaires du Comité Central.

4. Avant d’ouvrir la séance, le président a fait observer une minute de silence en la mémoire de tous les camarades disparus ces derniers mois, notamment le camarade Karim TRAORE, membre du Comité Central du Front Populaire Ivoirien décédé le vendredi 11 décembre 2020.

5. Au titre des informations, le Comité Central a entendu une communication du camarade MADI Bouabré, Secrétaire Général Adjoint chargé des ressources financières et du patrimoine du Parti. Il ressort de ladite communication que le niveau de recouvrement des cotisations des militants n’est pas à la hauteur des attentes du Parti. Le Comité Central exhorte chaque militant à s’acquitter de cette obligation et instruit le Secrétariat Général à prendre les dispositions nécessaires à cet effet.

6. Le Comité Central a également entendu un rapport du Secrétariat Général sur les activités de solidarité menées dans la période écoulée. Ainsi, il a été noté une grande mobilisation des militants du Front Populaire Ivoirien lors des décès du fils du Vice-président Laurent AKOUN, de la mère de feu le ministre Emile BOGA Doudou et du Professeur Vincent BA ZEZE, membre du Comité Central. Le Comité Central a aussi été informé des décès des camarades Karim TRAORE, membre du Comité Central, Marcel BEHONAO, Secrétaire Général de la Fédération de KOUIBLI, David OBLE, membre de la Fédération de Dabou et GRAH Déré, membre du Conseil Politique Permanent.

7. Le Comité Central s’est félicité de la solidarité des militants lors des obsèques de ces camarades décédés. Le Comité Central a insisté sur le devoir de solidarité qui s’impose à chaque militant du Front Populaire Ivoirien chaque fois qu’un camarade se trouve en difficulté.

8. Abordant son second point à l’ordre du jour, le Comité Central a entendu une communication sur le bilan de la crise pré et postélectorale de 2020. Il résulte de cette communication qu’à la date du 10 décembre 2020, le bilan se présente comme suit:

  • 1. Nombre de personnes décédées : 86 ;
  • 2. Nombre de personnes blessées : 102 ;
  • 3. Nombre de personnes d’arrêtées et déférées : 376 dont 299 militants et sympathisants du FPI.

Le rapport note que le nombre de personnes blessées et arrêtées est susceptible d’être revu à la hausse en fonction des informations complémentaires en cours de traitement. Le rapport souligne, en outre, d’importants dégâts matériels dans plusieurs localités du pays dont plusieurs villages incendiés. Le Comité Central a également entendu une communication du Secrétaire Général relative aux rencontres qu’il a eues avec les Fédérations et les Secrétaires Nationaux de Régions en charge du district d’Abidjan. Ces rencontres avaient pour objectif de faire le point de la mobilisation des structures du Parti au cours de l’opération de désobéissance civile dans le district d’Abidjan. Le Comité Central a pris note des conclusions de cette communication et a instruit le Secrétaire Général à poursuivre cette initiative au niveau des autres fédérations.

9. Le Comité Central s’incline respectueusement devant la mémoire des victimes de la répression sanglante des manifestations par le régime dictatorial du RHDP. Il présente ses sincères condoléances aux familles endeuillées et ses vœux de prompt rétablissement aux blessés. Le Comité Central instruit le Secrétariat Général à prendre toutes les dispositions utiles pour porter assistance judiciaire et sociale aux camarades emprisonnés.

10. Le Comité Central exprime sa compassion et sa solidarité au Secrétaire Général, Dr ASSOA Adou ainsi qu’aux membres de sa famille pour la séquestration dont ils ont été victimes du 02 au 12 novembre 2020. Il exprime également sa solidarité au président du Comité de Contrôle, le Pr Hubert OULAYE, pour le blocus de son domicile.

11. Le Comité Central salue la mobilisation exemplaire des jeunes, des femmes et l’ensemble des militants et sympathisants qui, malgré le déploiement des milices armées de Monsieur Alassane Dramane Ouattara, ont pu manifester avec détermination leur opposition au 3ème mandat anticonstitutionnel.

12. Le Comité Central félicite les Secrétaires Nationaux de Région, les Secrétaires Généraux de Fédération et les membres de leur bureau, les jeunes, les femmes, les membres du Comité Central et les cadres du Parti qui ont su faire face, par leur implication et leur détermination, à toutes les manœuvres d’intimidation pour permettre l’expression du rejet, par le peuple de Côte d’Ivoire, du 3ème mandat anticonstitutionnel de Monsieur Alassane Dramane Ouattara.

13. Abordant le troisième point de l’ordre du jour relatif au retour du président Laurent GBAGBO, le Comité Central a entendu une communication du Secrétaire Général relative à la délivrance d’un passeport ordinaire et d’un passeport diplomatique au Président Laurent GBAGBO. Le Secrétaire Général a précisé que le président Laurent GBAGBO souhaite rentrer en Côte d’Ivoire en ce mois de décembre 2020 et lui a demandé de prendre contact avec les autorités ivoiriennes pour convenir des modalités de son retour.

14. Le Comité Central s’est félicité de cette information et a instruit le Secrétaire Général de faire diligence pour accélérer le processus du retour du président Laurent GBAGBO en Côte d’Ivoire, en mettant notamment en place un comité d’organisation. Le Comité Central a pris note du projet du Secrétaire Général d’organiser, dans les semaines à venir, une tournée d’information et de mobilisation des militants à travers tout le pays pour leur implication dans l’organisation du retour effectif du président Laurent GBAGBO en Côte d’Ivoire.

15. Le Comité Central considère le retour du président Laurent GBAGBO comme la priorité absolue de son combat et instruit toutes les structures du Parti de se mobiliser à cette fin.

16. Abordant le 4ème point de l’ordre du jour, le Comité Central a ouvert un large débat sur l’analyse de la situation et les perspectives. Il résulte de ce débat que ;• Le retour du président Laurent GBAGBO constitue la priorité absolue du combat du Front Populaire Ivoirien qui va envoyer des missions à l’intérieur du pays pour mobiliser ses militants et les inviter à préparer ce retour ;• Le Front Populaire Ivoirien répondra à toutes les invitations du Gouvernement au dialogue politique qui doit porter sur l’ensemble des conditions pouvant permettre de restaurer la démocratie et une paix durable en Côte d’Ivoire ;• Le Front Populaire Ivoirien, tout en continuant résolument le combat pour la création d’un cadre consensuel pour l’organisation d’élections justes et transparentes, participera aux élections législatives, municipales et régionales et se donnera, en concertation avec ses partenaires de la coalition des plateformes de l’opposition ivoirienne, notamment avec le PDCI-RDA, les moyens de les gagner.1

7. Le Comité Central invite tous les militants, tous les sympathisants, dans les Fédérations, les Sections et les Comités de base, à se mobiliser et poursuivre le combat pour le retour du Président Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire. Le Comité Central demeure saisi de la question. Fait à Abidjan, le 22 décembre 2020 Le Comité Centra

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page