Actualité

Candidature de Ouattara “par devoir”/ Le PDCI dit ses 4 vérités à Emmanuel Macron

Le PDCI, par la voix de son Secrétaire Exécutif par intérim Niamkey Koffi, a dit toute sa désapprobation de la tentative du président Macron de justifier le 3e mandat d’Alassane Ouattara. Il estime que cela n’est pas digne d’un grand pays démocratique.

Le PDCI-RDA déplore que le Président de la République française ait cru devoir justifier la candidature anticonstitutionnelle du Président Alassane OUATTARA en affirmant : « je pense vraiment qu’il s’est présenté par devoir. Dans l’absolu, j’aurais préféré qu’il y ait une autre solution, mais il n’y en avait pas”, a indiqué le Pr Niamké Koffi.

Niamkey Koffi a tenu à rappeler au président français “qu’en démocratie, le pouvoir ne peut être un patrimoine que l’on transmet à un dauphin. L’alternance démocratique n’est pas une affaire de dauphinat“. Pour le PDCI, “En fait de DEVOIR, celui de Monsieur OUATTARA, en tant que Président de la République, conformément à l’article 54 de la Constitution et à son serment, c’est de veiller au respect de la Constitution.

Le PDCI-RDA a , enfin, fait remarquer à Macron que la règle de la limitation du nombre de mandats présidentiels à deux ,”inscrite dans la Constitution ivoirienne, n’est accompagnée d’aucune exception”. Aussi, “RIEN n’a pu justifier cette nouvelle candidature du Président Alassane OUATTARA“, explique Niamkey Koffi.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page