ActualitéSociété

Burkina : Elections couplées : “l’opposition n’acceptera pas que les résultats du 22 novembre soient traités dans la précipitation” (Zéphirin Diabré, chef de file de l’opposition politique)

Dans un communiqué signé le 18 novembre 2020, l’opposition politique burkinabè traduit sa désapprobation face à la décision de la commission électorale nationale indépendante (CENI) de publier si possible, les résultats des élections couplées dès le 23 novembre.

“Le Burkina n’est pas tenu de battre des records de vitesse en matière de proclamation des résultats.  La loi donne des délais qui vont largement au-delà du 23 novembre, et qui doivent être mis à profit pour une confirmation des résultats par l’ensemble des acteurs” a indiqué le chef de file de l’opposition politique Zépirin Diabré.

Pour lui, il est inconcevable que les résultats couplés puissent être disponibles dès le 23 novembre ” vu le délai de dépouillement dans les bureaux de vote, le délai de transmission de ces différents résultats au niveau des centres de compilation, le travail de vérification, de sommation et de confirmation qui doit s’y dérouler” peut-on lire dans le communiqué.

“L’Opposition politique burkinabè est attachée à la plus grande transparence de ce scrutin. Comme tous les Burkinabè,  elle souhaite des élections apaisées. Mais elle n’acceptera pas que les résultats du 22 novembre soient traités dans la précipitation” a conclu Zépirin Diabré.

Source: Omega Radio

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page