EconomiePolitique

BONNE NOUVELLE POUR LES POPULATIONS AFFECTÉES PAR LE PROJET DE MÉTRO

A compter de ce 15 février 2021 , les populations affectées par le projet du Métro d’Abidjan vont participer à des consultations publiques avec la Cellule d’exécution du plan d’action de réinstallation.

La Cellule d’Exécution du Plan d’Action de Réinstallation (CE-PAR) sous l’autorité du Comité de suivi du PAR reprend ses séances de consultations publiques avec les populations affectées par la construction de la ligne 1 du métro d’Abidjan. Ces séances de consultations ouvertes se tiendront du 15 au 24 février 2021 dans les 7 communes traversées par le Métro, à savoir Anyama, Adjamé, Abobo, Plateau, Treichville, Marcory et Port-Bouët. Ce sont plus de 8000 personnes qui sont concernées par la tournée de sensibilisation et d’information.

L’objectif de ces séances publiques vise à vulgariser les étapes du processus et faire connaitre aux personnes affectées par le projet leurs droits dans la mise en œuvre du Plan d’Action de Réinstallation. Elles visent également à favoriser l’implication des personnes affectées dans la mise en œuvre du PAR et à créer un climat de confiance et de coopération.

Les échanges porteront sur des informations relatives à la liste des personnes affectées, les barèmes d’indemnisation, les étapes du processus d’indemnisation, le calendrier de mise en œuvre du processus…

La commune d’Anyama constituera le point de départ (le lundi 15 février 2021) de ces consultations publiques qui seront placées sous la présidence des autorités municipales.

Rappelons que le métro d’Abidjan est tracé sur 37,4 Km. Il comprend deux lignes (ligne 1 et ligne 2), 18 stations, 21 ponts rails et routes,1 pont viaduc sur la lagune Ebrié etc. Ce sont environ 60 000 passagers par heure pour une capacité de 540 000 usagers par jour et jusqu’à 1 million de voyageurs en 2040. La mise en service de l’ensemble de la ligne est annoncée pour 2026.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page