ActualitéBien-être

Au Burkina, l’épidémie atteint le plus haut sphère de l’Etat

Cinq ministres sont contaminés dans le pays qui est désormais le plus touché en Afrique de l’ouest, le deuxième vice-président décédé

Au Burkina Faso, certains ont d’abord cru à une fausse nouvelle, avant que l’information ne soit confirmée par les intéressés eux-mêmes. « Le diagnostic […] a révélé que je suis positif au coronavirus », a annoncé le ministre de l’éducation burkinabé, Stanislas Ouaro, sur Facebook le 19 mars, suivi le lendemain de son homologue de l’administration territoriale, puis des mines et encore des affaires étrangères. « La rumeur est devenue réalité… Je viens d’être notifié positif au Covid-19 », a révélé le chef de la diplomatie, Alpha Barry, deux jours seulement après avoir formellement démenti la même « rumeur ».

Lundi 23 mars, ce fut au tour du ministre du commerce Harouna Kaboré de faire son « mea culpa ». Au total, pas moins de cinq ministres, sur les 29 membres que compte le gouvernement burkinabé, ont indiqué avoir été diagnostiqués positif au Covid-19. La sphère diplomatique est également touchée, avec la contamination de l’ambassadeur d’Italie et des Etats-Unis au Burkina Faso.

SOURCE : Le Monde

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
x