Actualité

Arrestation d’Affi : voici celui qui a tout planifié (Photo)

Après le mot d’ordre de désobéissance civile, l’appel au boycott actif du scrutin, et la mise en place du Conseil national de transition, Pascal Affi N’Guessan a été arrêté. Aux dernières nouvelles, on apprend que son arrestation a été planifiée par un cadre de l’armée ivoirienne.

Au lendemain de la présidentielle ivoirienne, Pascal Affi N’guessan a été arrêté ainsi que plusieurs autres leaders de l’opposition. D’autres ont été assignés à résidence surveillée. Le président du FPI était le porte-parole du Conseil national de transition présidé par le doyen d’âge Henri Konan Bédié. C’est d’ailleurs lui qui a annoncé la création du CNT au cours d’une conférence de presse le lundi 2 novembre 2020. 

Suite à cela, le procureur de la République, Adou Richard, a fait savoir que : « tous les actes perpétrés et commandités par les promoteurs de cet organe avaient pour finalité d’attenter à l’autorité de l’État afin de parvenir au renversement des institutions de la République. »

« Ces actes sont constitutifs d’attentat et de complot contre l’autorité de l’État et l’intégrité du territoire national. », a-t-il ajouté.

Pascal Affi N’Guessan qui était activement recherché a finalement été arrêté à Akoupé dans le sud-est du pays, alors qu’il faisait route vers son fief de Bongouanou.

D’après Jeune Afrique, « l’opération qui a conduit à l’interpellation du député de Bongouanou a été menée par le colonel Inza Fofana, alias « Gruman », le commandant du CCDO (Centre de coordinationdes décisions opérationnelles). Notre source indique que la traque d’Affi N’guessan a été particulièrement suivie par la présidence de la République. »

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
x