Politique

Après son échange avec Bédié, KKB débarque chez Laurent Gbagbo

Kouadio Konan Bertin, plus connu sous le nom KKB, a été nommé ministre de la Réconciliation nationale par Alassane Ouattara le mardi 15 décembre 2020. Le candidat malheureux à la dernière élection présidentielle a immédiatement indiqué qu’il comptait s’engager pleinement pour le succès de la mission qui lui a été confiée par le chef d’Etat ivoirien. Après avoir échangé avec Henri Konan Bédié, l’ancien député de Port-Bouët est annoncé chez Laurent Gbagbo.

KKB annoncé chez Laurent Gbagbo

Kouadio Konan Bertin a effectué le déplacement auprès d’Henri Konan Bédié, le vendredi 22 janvier 2021 à Cocody. Le ministre de la Réconciliation nationale qui a défié le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), son parti politique, s’est présenté à l’élection présidentielle du samedi 31 octobre 2020 contre Alassane Ouattara. L’ex-député de la commune balnéaire de Port-Bouët avait voulu défendre les couleurs du plus vieux parti politique ivoirien à cette échéance électorale. Mais il s’est heurté à une vive opposition de sa famille politique.

KKB était très remonté contre le PDCI après avoir été suspendu par les instances de l’ancien parti au pouvoir. « Ce parti s’éloigne de l’exigence d’union du peuple ivoirien ; il cherche à diviser, à cliver, il promeut l’affrontement là où la concorde démocratique s’impose « , a-t-il dénoncé lors de son investiture en tant que candidat indépendant à la présidentielle.

Battu par Alassane Ouattara au premier tour de l’élection présidentielle, KKB a rejoint l’équipe gouvernementale d’Hamed Bakayoko le mardi 15 décembre 2020 suite à un réaménagement technique du gouvernement. Il occupe désormais le poste de ministre de la Réconciliation nationale.

Deux jours après avoir échangé avec son « père » Henri Konan Bédié, KKB est attendu le dimanche 24 janvier 2021 à Mama, dans le village natal de Laurent Gbagbo, rapportent nos confrères de l’AIP (Agence ivoirienne de presse). « Nous attendons notre fils Laurent Gbagbo. Peut-être que notre fils KKB est porteur de bonnes nouvelles, donc nous l’attendons », a confié le chef de terre de Mama Goli Obou Joseph à notre source.

Rappelons que Laurent Gbagbo, acquitté par la Cour pénale internationale (CPI) et en possession de ses deux passeports (diplomatique et ordinaire) a clairement manifesté le désir de rentrer en Côte d’Ivoire.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page