Politique

Affi N’guessan : « j’ai été libéré car Ouattara voulait la paix en Côte d’Ivoire »

Cinq mois après sa libéraation, Pascal Affi N’guessan, le président du FPI revient sur son emprisonnement suite aux élections présidentielles de 2020. Recherché pour son implication dans la mise sur pied du CNT (Conseil National de Transition), Affi N’guessan a été arrêté en novembre 2020 alors qu’il était en fuite vers le nord du pays. Toutefois, il sera relâché un mois plus tard.

Sa rapide libération a été l’objet de plusieurs critiques, d’autres disaient même que le président du FPI était passé du côté du camp Ouattara. Dans une interview accordée à un quotidien du Burkina-Faso, Pascal Affi N’guessan a tenu à rassurer tout le monde qu’il n’a passé aucun accord avec le régime au pouvoir pour sa libération.

Pascal Affi N’guessan, l’ancien premier ministre et président du FPI a rassuré : « Non, il n’y a pas eu de deal. Ouattara sait que le pays ne peut pas rester bloqué, il sait qu’il doit faire des gestes d’apaisement pour que progressivement, la Côte d’Ivoire retrouve la paix et la normalité. Or mon emprisonnement était un problème majeur pour l’apaisement. Donc, il m’a fait libérer dans le sens de cette décrispation ».

La situation socio-politique en Côte d’Ivoire est sur une pente glissante. Avec la libération de Laurent et de Charles Blé Goudé, tout est relancé en Côte d’Ivoire. Tous les yeux sont rivés sur les acteurs politiques.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
x