Politique

Affaire « Hamed Bakayoko empoisonné »: le camp Soro au banc des accusés

Depuis 48h, des allégations distillées sur les réseaux sociaux font état de ce que le Premier Ministre, Ministre de la Défense aurait été victime d’un empoisonnement. Le 18 février, un avatar, proche du RHDP dit sa part de vérité et accuse les partisans de Guillaume Soro.

Hamed Bakayoko victime d’un empoisonnement. C’est ce que croient savoir plusieurs profils Facebook depuis quelques jours. Et pour donner du grain à moudre à ceux qui propagent ces allégations, Hamed Bakayoko n’a pas assisté à la cérémonie d’investiture des candidats du RHDP pour les législatives.

Pourtant à cette cérémonie se trouvait le président du RHDP et chef de l’Etat, Alassane Ouattara. Il est en effet très rare de voir Hamed Bakayoko manquer une cérémonie à Abidjan à laquelle Ouattara participe. Pour les contempteurs du Premier Ministre, c’est la preuve qu’il souffrirait des effets de ce présumé empoisonnement.

Mais, selon le dénommé Justice Konan, ces allégations sont des rumeurs répandues par les partisans de Guillaume Soro qu’il appelle « Anselmo Gang »« Le Premier ministre Hamed Bakayoko n’a pas été empoisonné, mais lui et nous tous, nous sommes empoisonnés par les poisons de la Anselmo Gang (la bande à Soro) », dément ce Justice Konan, qui semble en savoir beaucoup sur le Premier Ministre.

Sur l’absence d’Hamed Bakayoko à la cérémonie d’investiture des candidats du RHDP, Justice Konan explique que c’est « tout simplement parce qu’il a eu droit à un repos strict sur les recommandations fermes de son conseil médical ».

Il continue pour dire que « Comme tout être humain, et vu l’importance des charges qu’il occupe depuis plusieurs années, le corps humain réclame un repos à Hamed Bakayoko qui ne prend pratiquement pas de vacances. Le corps humain n’est pas une machine, encore que quand une machine est saturée, il faut penser à ménager cette machine ».

Justice Konan est décrit par les partisans de Soro, Frank Nyamsi notamment, comme étant M. Coulibaly Amadou dit Am’s, l’un des patrons du renseignement ivoirien.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page